Alger - Revue de Presse


AVANT-PREMIERE AU PROFIT DE L?UNICEF



Mariage mixte en stéréo Le dernier film d?Alexandre Arcady Mariage mixte a été projetté avant-hier à l?hôtel Sheraton d?Alger. Les recettes de cette projection « mondaine » ont été intégralement reversées au profit de l?Unicef, dont le tout nouveau directeur pour l?Algérie, Raymond Janssen, et son staff ont annoncé le lancement d?un plan d?action en faveur de l?enfance. « L?Algérie est un pays qui a beaucoup fait pour les enfants, il reste tout de même des choses à faire. L?objectif de l?Unicef est de faire en sorte que chaque enfant puisse jouir de ses droits et aller à l?école normalement », a-t-il affirmé. L?enseigne d?hôtellerie Starwoods, propriétaire du Shertaon, contribue à l?effort en reversant un dollar sur chaque nuitée consommée. Pour ce qui est du film, Alexandre Arcady surfe sur la vague du communautarisme juif et part sur les traces du film La Vérité si je mens un et deux. Ce 13e film d?Arcady raconte l?histoire toute bête de Max Zagoury, multimillionnaire patron de casinos, papa juif d?une fille à marier, représenté à l?écran par le tonitruant Gérard Darmon. Tout va bien pour lui jusqu?à l?intrusion d?un Goï (non juif) dans la vie de sa fille. Jean Christophe, archéologue bon chic bon genre avec nom à particule, séduit Lisa, progéniture de Max et entend l?épouser au grand dam d?un pater familias ultraconservateur. Le fiancé évoque pour Max, J.-C., l?incarnation de la chrétienté et la nonchalance d?un homme creusant dans le désert sans chercher du pétrole. Max n?accepte pas (tout de suite) cet état de fait puis fini trop facilement par céder. Nostalgique Mascara S?en suit alors une des lubies cinématographiques d?Alexandre Arcady qui est la mise en scène des noces et des mariages. La scène du mariage occupe d?ailleurs une grande partie du film. L?ombre de Maurice Bettoune flottait sur les lieux. Pour les acteurs du long métrage qui ont fait le déplacement à Alger, l?émotion était grande. Axelle Abady, Anne Berger, Jean-Claude Deboros, tous trois nés à Alger ainsi que Daniel Saint Amand natif de Mascara ont été ravis de revoir un pays qu?ils ont quitté il y a quarante ans.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)