Algérie - Réseau routier


Autoroute Est-Ouest: Ghoul insiste sur l'équité des éxpropriations

Le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, a été hier l’hôte de la wilaya de Relizane, où il a effectué une visite d’inspection et de travail afin de s’enquérir de la situation qui prévaut dans son secteur. Un tableau exhaustif lui a été présenté par le directeur des Travaux publics, sur l’état des routes nationales, les chemins de wilaya et les projets réalisés ou en cours de réalisation.

Dans son allocution, le ministre a particulièrement insisté sur l’évaluation des expropriations concernant les propriétaires terriens touchés par le tracé de l’autoroute Est-Ouest. Amar Ghoul a donné des consignes pour que cette évaluation soit juste et équitable, en conformité avec le marché national et les dispositions prévues par la loi.

L’autoroute doit être reliée au réseau routier actif de la wilaya, notamment les routes nationales. Le ministre fera remarquer que des tronçons des routes nationales de la wilaya seront requalifiés d’ici la fin 2007.

La même opération concernera des CW et des CC. Le premier responsable du secteur des Travaux publics a, en outre, mis l’accent sur l’attention particulière qui doit être donnée à la prévention des accidents de la route. A cet effet, dira-t-il, une étude sur la sécurité routière est en cours et des recommandations seront faites dans ce sens. Poursuivant sa visite, la délégation ministérielle s’est rendue à Aïn Tarik où des travaux sont en cours sur la RN90 sur une distance de 18,7 km, ce qui permettrait d’assurer le désenclavement régional et la liaison inter-wilayas, d’éliminer les points noirs et d’assurer aussi le retour et la fixation de la population dans les zones désertées.

Dans la même optique, le ministre a visité le chantier d’élargissement et de réhabilitation du CW25 dans la commune de Ramka. Lors de sa visite, le ministre a inauguré une nouvelle direction des Travaux publics au chef-lieu de wilaya, ainsi que de deux subdivisions, l’une située à Ammi Moussa et l’autre à Mazouna.


 



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)