Constantine - Revue de Presse


Automobilistes racketés

Pris au piège de certaines dérives qui prennent une ampleur inquiétante, les automobilistes trouvent de plus en plus de mal à stationner au centre-ville de Constantine. Un phénomène qui n?échappe à personne et en premier lieu aux autorités chargées de mettre de l?ordre dans ce secteur. D?abord pour mettre un terme aux dépassements de certains commerçants qui violent au quotidien la réglementation en vigueur en s?appropriant les espaces publics situés devant leur commerce. L?un place des bidons, l?autre une échelle, interdisant à tout « intrus » de stationner son véhicule, quitte à ce que ces emplacements demeurent désespérément vides toute la journée. Et personne ne trouve à y redire et cela au mépris d?une réglementation qui dit expressément que seul un arrêté communal peut autoriser ce type de pratique. Alors, cherchez l?erreur ! Dans ce même contexte, le tissu urbain du Vieux Rocher souffre d?une autre dérive tout aussi inadmissible : le diktat imposé par ces pseudo-gardiens de voitures qui ne reculent devant rien pour s?en mettre plein les poches. Un mécanisme bien huilé qui repose sur l?intimidation et la peur du gourdin qui fait fonction de carte de visite. En d?autres termes, ou vous payez ou vous risquez de vous faire tabasser dans les règles. Ni plus ni moins. Et comme les autorités compétentes s?en lavent les mains, il y a fort à parier que ce business lucratif a encore de très beaux jours devant lui.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)