Algérie - Revue de Presse


Ath Khellili

Soins réduits De toutes les difficultés que rencontre la population des Ath Khellili, celles liées à la santé sont des plus aiguës. Les deux unités de soins implantées aux villages d?Ath Kheir et Akerrou, faute de moyens autant matériels qu?humains, ne sont plus en mesure de répondre à l?attente des citoyens en matière de couverture sanitaire. « Rien que pour une injection, le patient se voit dans l?obligation de se munir des consommables, coton, alcool chirurgical et seringue », relèvent-ils.Concernant les urgences médicochirurgicales, les malades ne s?adressent plus à ces structures de santé pour recevoir les premiers soins. Ils préfèrent se déplacer à Mekla, où ils peuvent faire appel à une ambulance et avoir accès à un service de nuit. Cet état de fait ne semble pas constituer une préoccupation majeure pour les pouvoirs publics. Les citoyens s?interrogent sur le fait que ces deux unités de soins, opérationnelles depuis des années, n?aient pas bénéficié de nouveaux postes budgétaires et de moyens matériels à même d?assurer une prestation de qualité.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)