Tamanrasset - Revue de Presse


Association sirius d?astronomie

L?Aïd dimanche L?Association Sirius d?astronomie tient à informer le public de certaines données astronomiques concernant la nouvelle lune du mois de Chaoual 1425 qui détermine le jour de l?Aïd. Notre but est de présenter de manière sereine et loin de toute polémique les données astronomiques sur la question afin d?éviter autant que possible l?habituelle confusion que nous revivons année après année à cette occasion, et dont la raison d?être majeure relève de la méconnaissance des données astronomiques de base. Cela dit, il n?est pas non plus de notre intention de nous substituer au Comité national des croissants, seul habilité à se prononcer sur la date de l?Aïd. La conjonction du mois lunaire correspondant à la fin du Ramadhan aura lieu le vendredi 12 novembre 2004 à 15h 27, heure d?Algérie, correspondant au 29 Ramadhan, soit donc 2 heures seulement avant le coucher du soleil à Constantine (2h50 à Tindouf). De plus, la lune se trouvera en dessous l?horizon lors du coucher du soleil, ce qui ajoute une autre impossibilité quant à sa visibilité si besoin est. Le croissant lunaire n?étant donc ni formé ni au-dessus de l?horizon, il ne sera visible ce jour-là nulle part en Algérie ainsi que d?aucune contrée du monde musulman ou arabe, de même qu?il sera invisible des deux Amériques. Ces conclusions basées sur les différents critères astronomiques utilisés par des astronomes (y compris le critère de Yallop qui est le plus contraignant) sont en complet accord avec les données sur le sujet émanant des différentes instances astronomiques dans le monde. Nous espérons donc que le Comité des croissants dépendant du ministère des Affaires religieuses exercera toute la retenue nécessaire dans le cas de réception de rapport positif de visibilité afin de ne pas entériner une observation impossible scientifiquement (à moins d?assumer que certains gens ont le don de voir en dessous de l?horizon !). Nous voudrions apporter une clarification concernant la prétendue observation du croissant le 15 octobre dernier et sur la base de laquelle nous avons jeûné le vendredi. Nous réitérons la position des astronomes de par le monde que la visibilité du croissant ce jour-là était impossible et que donc ce qui a été vu à Djelfa et à Tamanrasset pouvait être tout sauf le croissant lunaire ! Le comité des croissants doit assumer toute sa responsabilité quant à son acceptation de ces observations erronées, ainsi que sa non-consultation des instances scientifiques avant d?émettre sa fatwa sur le début du Ramadhan. Nous ajouterons de plus pour ce qui concerne les autres pays arabes, qu?ils ont eux commencé le mois de jeûne sur la base de la complétion du mois de Chaâbane et non sur la visibilité effective du croissant.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)