Oran - Revue de Presse


ASMO 0 - JSK 2: L?expérience a prévalu



Les deux bons derniers résultats obtenus face au MCA et à l?ESS, plaidant en leur faveur, beaucoup s?attendaient à ce que les asémistes continuent sur leur lancée pour contrer à domicile le champion sortant. Hélas pour les asémistes, il n?en fut rien et c?est une bien amère défaite qui les maintient dans le bas du tableau d?où il leur sera bien difficile de s?en sortir. Pourtant, au vu de la première période de jeu, même si les hommes de Henkouche n?ont que rarement inquiété Chaouchi, le portier kabyle, ils firent pratiquement jeu égal avec un adversaire bien organisé sur le terrain. Les deux formations réussissant à se neutraliser, les actions dignes d?être citées se comptent sur les doigts d?une seule main, se terminant le plus souvent par des corners qui restèrent sans réponse. Cette situation ne débloqua par pour autant la situation et les deux formations rejoignent les vestiaires sur un score vierge de parité. En seconde période, chaque coach tenta d?apporter sa touche personnelle en renforçant le potentiel offensif. Aït Djoudi semble avoir été le plus clairvoyant, puisque les rentrées de Yacef à la 46' et de Hemani à la 77' furent concluantes, contrairement à celles de Saïhi, Bessedjerari et Aoued, côté asémiste. Après un coup-franc de Yacef à la 51' et une bonne reprise de Berramla, ce sera Yacef qui servira idéalement Dabo lequel n?eut aucune peine à crucifier Ghoul (59') et à ouvrir le score. Dès cet instant, on sentit que la machine asémiste était déréglée et il faudra attendre la 84' pour voir une longue balle en profondeur atterrir devant Hemani qui profite de l?aubaine pour porter l?estocade à deux à zéro, mettant fin ainsi à toute vélléité asémiste, consacrant la victoire des visiteurs qui ne souffre d?aucune contestation. La suprématie de la JSK était en effet bien évidente sur tous les plans, face à une équipe asémiste qui a payé cash son déficit sur les plans individuel et collectif.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)