Algérie - Revue de Presse


Après l?arrestation de Fekhar

Colère froide à Ghardaïa Le premier secrétaire de la fédération du FFS à Ghardaïa, Kamel Dinne Fekhar, arrêté par la police la veille du 1er novembre à Aïn Benian, a été présenté hier devant le procureur général du tribunal de Chéraga. Après avoir été auditionné par le procureur durant la matinée d?hier, Kamel Dinne Fekhar a été, ensuite, transféré vers le commissariat central où seront accomplies les formalités de son transfert à Ghardaïa. Si rien n?a filtré sur l?interrogatoire qu?a subi le responsable du FFS, Tabbou, chargé de communication du parti, ne s?est pas retenu devant les acteurs de cette arrestation en expliquant que Kamel Dinne Fekhar dérange par ses activités politiques et ses prises de position. L?objectif, ajoute-il, est d?étouffer toute voix de contestation. Suite à cette arrestation, le bureau de la fédération du FFS à Ghardaïa a déclaré, dans un communiqué parvenu hier à notre rédaction, qu?il s?est réuni en session ouverte juste après l?annonce de la nouvelle. A cet effet, le signataire du communiqué, Djelmami Mohamed, dénonce ce comportement d?aggravation et s?insurge contre cette nouvelle mesure. A cette occasion, le bureau de Ghardaïa appelle tous les militants, sympathisants et forces vives à se solidariser avec le parti en cette circonstance douloureuse. Dans le même communiqué, un appel est lancé également à l?adresse des jeunes de Ghardaïa et de tous les citoyens pour faire preuve de sérénité et de vigilance. Concernant l?arrestation de Kamel Dinne Fekhar, le bureau souligne qu?il ne lésinera sur aucun moyen pacifique ni légal pour prouver son innocence et obtenir la libération de tous les détenus. De son côté, le bureau de la Ligue algérienne de défense des droits de l?homme (LADDH) à Ghardaïa faire savoir, dans un autre communiqué parvenu le même jour, qu?il est en séance ouverte et continue depuis qu?il a été mis au courant de l?arrestation de ce militant des droits de l?homme. Affichant sa consternation devant ce « développement dangereux des événements », l?organisation de Ali Yahia Abdenour à Ghardaïa considère que cet acte n?est guère susceptible de ramener le calme et la stabilité dans cette wilaya. A cette occasion pénible, la LADDH de Ghardaïa assure ses militants et toutes les forces du bien dans la wilaya et dans tout le pays de poursuivre le combat en usant des voies pacifiques, légales et légitimes. Aussi, la LADDH s?engage à concrétiser tous les principes des droits de l?homme stipulés par les conventions ratifiées par l?Algérie. La jeunesse de Ghardaïa est appelée à rester vigilante et à ne répondre à aucune provocation de la part de ceux qui veulent plonger la wilaya dans la misère et occulter les vrais problèmes du citoyen.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)