Algérie - Revue de Presse


Après l?appel d?offres d?Ouyahia

La Fédération des finances en conclave aujourd?hui La Fédération nationale des travailleurs des finances publiques (FNTFP), affiliée à l?UGTA, se réunira ce soir pour se positionner vis-à-vis de l?appel d?offres du chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia, relatif à la privatisation des entreprises publiques. Ahmed Ouyahia, rappelle-t-on, a relancé la semaine dernière le processus de privatisation des entreprises publiques, à l?exception de Sonatrach, Sonelgaz et de la SNTF. Douze secrétaires généraux d?entreprises financières et de caisses d?assurances se pencheront sur cette controversée question de privatisation qui concerne, en outre, les banques et les caisses d?assurances. Cette réunion intervient après trois rencontres préliminaires, lors desquelles les membres de la Fédération ont débattu de la stratégie industrielle des entreprises publiques. Après avoir pris connaissance du contenu du dossier de privatisation retiré auprès du ministère des Finances, la FNTFP ne compte pas baisser les bras et subir cette politique. « Nous allons étudier et examiner ensemble, sereinement, ce dossier. Et nous conclurons avec une motion dans laquelle nous soulignerons notre position bien définie, claire et argumentée sur le chapitre de la privatisation des établissements financiers et caisses d?assurances publics », nous déclarait, hier, Ahmed Zouaoui, secrétaire général de la FNTFP. Ahmed Zouaoui rappelle que sa Fédération n?acceptera jamais « le bradage du secteur financier public ». Pour lui, il faut que « le partenaire social agisse et bouge pour préserver les acquis des travailleurs ». La FNTFP adressera ses propositions à la chefferie du gouvernement au plus tard dans un mois. Une commission qui se chargera d?élaborer un document portant les positions et les propositions de la Fédération sera dégagée lors de la réunion d?aujourd?hui. Le secteur des banques et des assurances emploie près de 35 000 travailleurs. Ces travailleurs se montrent inquiets de leur sort depuis qu?Ouyahia a remis en marche la machine des privatisations. Le SG de la FNTFP tente de les rassurer et dit qu?il est à l?écoute de sa base et ne peut pas aller à l?encontre de sa volonté. M. Zouaoui a, par ailleurs, annoncé la date du congrès de la FNTFP qui aura lieu le 14 décembre 2004.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)