Annaba - Revue de Presse


Annaba



Des étudiants mécontents Il ne se passe pas une seule rentrée universitaire sans que les étudiants en chirurgie dentaire n?aient à se faire remarquer par des contestations liées aux mauvaises conditions de leurs études. Chacune de leurs réactions véhémentes ou non pour tenter d?améliorer leur situation, était aussitôt suivie de représailles. Bon nombre d?entre eux ont eu à subir les conséquences de leurs protestations mêmes légitimes. D?autres qui avaient osé dire non au mépris et aux propos indécents dont ils étaient victimes, ont été contraints de prendre leur mal en patience avec la perte de plusieurs années générée par des modules sciemment mal notés. Mauvaises notes régulières, application de la note éliminatoire quelle que soit la qualité de leur travail, obligation d?acheter les outils et matériels nécessaires pour les stages pratiques, remboursement obligatoire de tout matériel détérioré ou usé, retard dans le suivi des mémoires de fin d?études, interdiction d?accès l?administration, non respect des délais d?affichage des notes d?examens, mauvaises conditions de prise en charge des étudiants, application sans concertation de la communauté estudiantine d?un nouveau système d?études, évaluation arbitraire des stages, comportements indécents de certains encadreurs pédagogiques et travailleurs de la bibliothèque, sont autant de griefs que les étudiants ont énumérés dans leur communiqué. Mohamed Tayeb Laskri, recteur de l?université Badji Mokhtar, avait affirmé, lors de la conférence de presse de ce mardi, que la rentrée universitaire 2004/2005 est totalement réussie. Les étudiants en chirurgie dentaire viennent de lui transmettre un démenti formel. Le communiqué qu?ils lui ont adressé, au même titre que le ministre de l?Enseignement supérieur est alarmant. Dans ce document l?expression de ras-le-bol de plus de 60 étudiants en chirurgie dentaire est difficilement contenue. Ces étudiants seront-ils pour une fois entendus avec l?ouverture d?une enquête ou seront-ils appelés à subir encore une fois les représailles de ceux dont le comportement à leur égard a été dénoncé ?




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)