Annaba - Revue de Presse


Annaba

La mise en demeure du wali A l?occasion de la cérémonie de v?ux de l?Aïd El Fitr qui a regroupé au siège de la wilaya l?ensemble des composantes de la société locale, Zoubir Bensebane, le wali, avait parlé de nouveaux défis et de nouvelles espérances pour les populations de la wilaya de Annaba. Effleurant à peine le sujet sur « l?image réelle offerte à ses habitants par la ville de Annaba durant ces quatre derniers jours d?intempéries », il avait donné un aperçu très succint sur les nombreux atouts économiques, sociaux et culturels de la wilaya. Tout en soulignant les avancées que cette dernière a su réaliser, il ne s?est pas empêché de parler des difficultés conjoncturelles ou chroniques auxquelles elle a été confrontée. Pour les prendre en charge et les solutionner, M. Bensebane a mis en demeure tous les membres de son exécutif d?ouvrir au public les portes de leur administration et de conjuguer leurs efforts au bénéfice du développement local et régional. A travers cette démarche, le directeur de l?exécutif voulait donner un sens au projet de budget de wilaya pour l?année 2005. Adopté par l?Assemblée populaire de wilaya (APW) lors de sa dernière session, ce budget, apparemment équilibré et sélectif, est marqué par des interventions fortes sur les leviers économiques dont dispose la wilaya. Sans le dire clairement, le wali a instruit tout un chacun des membres de son exécutif et proches collaborateurs à l?effet de se rapprocher des gens de la presse. « Je n?ai jamais dit qu?il fallait les recevoir uniquement le mardi et le dimanche à l?instar du public comme je l?ai lu dans un article de presse mettant en cause le comportement d?un responsable que je m?interdis de citer dans sa relation avec la presse », a tenu à préciser le wali. Déterminés à peser de tout leur poids pour le rééquilibrage auprès des instances locales et nationales, les élus de l?APW et des APC, les acteurs économiques du secteur public (peu nombreux) et ceux du privé (en nombre), les scientifiques de l?université et d?ailleurs, les politiques représentatifs de toutes les tendances et les associations civiles présents à la cérémonie, étaient toute ouïe. Tous avaient été informés que le wali concoctait un programme concret impliquant l?ensemble des structures implantées sur le territoire de la wilaya. L?objectif qu?il se serait fixé porte sur la recherche d?une coopération des plus fructueuses en termes économiques, sociaux, environnementaux et d?aménagement du territoire. Il faut dire que depuis son installation à la tête de la direction de l?exécutif de wilaya, M. Bensebane s?est évertué à faire le point sur une réflexion prévoyant d?engager l?ensemble des partenaires locaux. Des sources proches de son cabinet ont même affirmé qu?un débat local sur cette réflexion pourrait être lancé dès le début de l?année 2005. Elle porte, entre autres, sur la nécessité de faire réagir et participer la société civile qui, selon le wali, ne doit plus assister en spectatrice à ce qui se passe dans sa région. Tout en affirmant être très attentif à toutes les propositions d?où qu?elles émanent et à son souci de rassembler les compétences et les ambitions pour une wilaya plus forte, plus dynamique et plus solidaire, Zoubir Bensebane a souligné : « Aujourd?hui, la nécessité s?impose à tous de prendre en compte les aspirations de chacun sans perdre de vue l?intérêt général. »
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)