Algérie - Télécommunication


Algérie Télécom ouvrira son capital avant la fin juin 2007

L’ouverture du capital d’Algérie Télécom (AT) est prévue avant la fin du mois de juin 2007.

L’annonce a été faite, hier, par le président-directeur général du groupe, M. Slimane Kheireddine, lors d’un entretien accordé à l’APS. Le même responsable a indiqué que le dossier, qui est arrivé à un point de maturité, se trouve actuellement au niveau de la chefferie du gouvernement. Tout en affirmant que l’ouverture du capital d’Algérie Télécom est une bonne chose pour son groupe, notamment en matière d’échanges de savoir-faire et d’expériences, M. Kheireddine a indiqué que de nombreux opérateurs occidentaux et moyen-orientaux, et non des moindres, sont intéressés par cette opération. Il cite à ce titre France-Télécom, British Telecom et Telefonica. Abordant l’expérience de l’emprunt obligataire au profit de la filiale de téléphonie mobile, Mobilis, le PDG d’AT s’est félicité de l’intérêt porté par le citoyen algérien à cette opération au profit de sa filiale de téléphonie mobile, qui, dira-t-il, a besoin d’argent frais afin de poursuivre son développement.

D’autre part, le même responsable a mis en exergue la stratégie adoptée par le groupe pour conserver sa place de leader sur le marché national. Une stratégie qui, indique-t-il, s’articule autour de quatre axes, à savoir: l’innovation, le partenariat, le développement et la réorganisation. Pour ce faire, AT, a-t-il souligné, utilisera les toutes dernières technologies en matière des TIC.

 Parmi les objectifs du groupe pour les toutes prochaines années, le PDG d’AT cite la télévision numérique terrestre, la commercialisation des services dédiés aux entreprises tels que l’IP-Centrex (dernière génération de la voix à travers Internet) Protocol, et le VPN (Réseau privé virtuel), etc.

M. Kheireddine a affirmé, d’autre part, que la mise en oeuvre, dès l’année prochaine, du «Sea Me We 4», qui est une connexion par fibre optique regroupant 16 pays dont l’Algérie, permettra également à AT de consolider sa place de leader. Au niveau du réseau téléphonique mobile, M. Kheireddine a indiqué que l’évolution vers les systèmes de 3e génération devrait permettre à Mobilis d’être plus compétitive. D’autre part et selon le même responsable, il est également prévu le lancement, dès début 2007, du Global Position Système (GPS) bidirectionnel, dédié aux flottes mobiles, ainsi que la mise en service de la station Rascom (Satellite africain des télécoms) dont AT est partie prenante. Algérie Télécom, a précisé son premier manager, vise également à atteindre, à l’horizon 2009, les 7 millions d’abonnés pour la téléphonie fixe et les 9 millions pour la mobile ainsi que les 20.000 abonnés au GPMCS (Global Mobile Personal Communications By Satellite). Le groupe prévoit également de réaliser 3 millions d’accès Internet à haut débit, 5.000 terminaux VSAT (petite station terminale de télécommunications par satellite) et 5.000 liaisons louées (Intranet, data,...).

Interrogé sur d’éventuelles réductions en matière de téléphonie, M. Kheireddine a rappelé que des promotions sont lancées par AT à chaque occasion de fêtes nationales ou religieuses, ajoutant que la gratuité des appels téléphoniques locaux est envisagée pour les toutes prochaines années.

 A propos des ambitions d’AT au niveau international, M. Kheireddine a relevé que son groupe a été sollicité par des opérateurs africains et arabes, notamment pour son expérience en matière de VSAT et d’ADSL. Enfin et concernant les réalisations d’AT, M. Kheireddine a relevé que son groupe compte actuellement plus de 3 millions d’abonnés pour le téléphone fixe et 7 millions pour le mobile ainsi que quelque 300.000 accès à Internet à haut débit (ADSL), dont plus de 60.000 sont en service. Le montant global des investissements d’AT est passé de 13 milliards de dinars en 2000 à plus de 35 milliards de dinars en 2005, alors que son chiffre d’affaires s’élève actuellement à 105 milliards de dinars contre 21 milliards de dinars en 2000.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)