Alger - Arts plastiques


Alger, Mosaïque d'été au palais des Raïs



Une exposition, regroupant une trentaine d’œuvres d'artistes de différentes écoles, se tient jusqu'au 2 septembre prochain au Centre des arts de l'ex-Bastion 23.

Présentée au public sous le thème Mosaïque d'été 2006, la collection comprend des tableaux réalisés par des artistes diplômés de l'Ecole supérieure des beaux-arts et des autodidactes, selon divers styles et techniques (huile et acrylique sur toile, techniques mixtes, aquarelles, gouache, pastel et collages), donnant ainsi un aperçu de l'art contemporain algérien.
Noureddine Chegrane a composé des œuvres sur contre-plaqué, selon la technique acrylique, en mettant en exergue la richesse du signe tout en le «retravaillant» dans des œuvres portant les titres Salutation, Soleil bleu et Promenade.
Reprenant le signe berbère qu'il a peint dans une palette de couleurs pastel (rose, bleu) ou chatoyantes, Noureddine Hammouche a conçu des vitraux à froid ainsi que des œuvres selon la technique gouache et aquarelle. Ali Grid, qui est également photographe, a exposé cinq œuvres s'inspirant de divers thèmes du patrimoine national, notamment la fantasia qu'il a «immortalisée» dans un tableau plein de mouvement et réalisé selon la technique dite «au couteau» et «ceci pour obtenir un certain relief», a-t-il précisé. Bourdine, quant à lui, a peint la femme à qui il a rendu hommage dans les œuvres portant les titres Fête, Conversation, Walima et Rencontre, tandis que Dokman a mis l'accent sur l'expression du visage humain dans ses techniques mixtes de style semi-figuratif.
La calligraphie est également présente, à ce rendez-vous estival, à travers les créations de Messaoud Djessas qui a allié harmonieusement la lettre arabe et la peinture abstraite en y incluant un texte poétique.
Pour leur part, Meriem Abrichia et Mustapha Belaribi ont choisi comme technique la miniature à laquelle ils ont donné un cachet contemporain en innovant dans la composition de la frise qu'ils ont peinte dans des tons dégradés.
Les tableaux de Souad Douibi et Mohcène Menadjlia, de facture très moderne, voire post-moderne, évoquent des thèmes en rapport avec l'homme et la philosophie.  «Cette manifestation culturelle, entrant dans le cadre du programme d'animation du centre durant la période estivale, a pour objectif de faire mieux connaître les arts plastiques et d'encourager les artistes et, particulièrement, les jeunes talents», a indiqué Ali Grine, le responsable de l'animation.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)