Alger - Tramway


ALGER, Ligne El Anasser - Bordj El Kiffan ; Bouteflika lance aujourd’hui les travaux du tramway.



ALGER, Ligne El Anasser - Bordj El Kiffan ; Bouteflika lance aujourd’hui les travaux du tramway.

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, procédera aujourd’hui à l’inauguration des travaux de la réalisation de la première ligne du tramway d’Alger. La cérémonie d’inauguration verra la présence de la présidente du holding du groupe italien «Todini», Mme. Luisa Todini, et la direction de sa branche algérienne, selon un communiqué de l’ambassade d’Italie en Algérie. Le délai de réalisation de cette première ligne de 16,3 km en double voie et 30 stations a été fixé à 36 mois.

 Le projet de tramway pour la capitale, dont le contrat de réalisation a été signé jeudi dernier à Alger entre l’Entreprise du Métro d’Alger (EMA) et le groupement international Mediterail qui regroupe les sociétés Alstom (France), Todini (Italie) et BTPRH (Algérie) est évalué à 35 milliards de DA (320 millions d’euros). La Todini est le chef de file, avec 50% dans la partie concernant les oeuvres de génie civil, dont la valeur est de 100 millions d’euros.

 Cette première ligne de 16,3 km reliera le quartier El-Annasser à Bordj El-Kiffan sur trente stations qui atteindront 38 à la réception définitive du projet qui s’étendra à Dergana et touchera une population estimée à 500.000 habitants avec une fréquence de 4 minutes en heures de pointe, selon les termes de ce contrat. Elle desservira à partir de 2009 les secteurs d’Hussein Dey, El-Harrach, Cinq Maisons, Cité les Bananiers, Bab Ezzouar et Bordj El-Kiffan. Le futur tramway doit transporter entre 150.000 et 185.000 personnes par jour. Le tramway va ainsi renforcer les moyens de transport déjà existants et répondra à une demande croissante en matière de moyens de déplacement modernes, notamment dans l’agglomération algéroise qui compte plus de 3 millions d’habitants dont quelque 750.000 travailleurs.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)