Alger - Aérien


ALGER, Le projet de la ligne Alger-Montréal se concrétise.



ALGER, Le projet de la ligne Alger-Montréal se concrétise.

Le feuilleton à rebondissements de l’ouverture d’une ligne aérienne entre Alger et Montréal s’est terminé, hier, avec la signature à Ottawa, la capitale canadienne, d’un accord de transport aérien entre l’Algérie et le Canada.

 La nouvelle réjouit l’ambassadeur du Canada en Algérie, Robert Peck, qui l’a annoncé, hier, officiellement dans un communiqué de presse. «Le gouvernement canadien se réjouit de la conclusion de cet accord. De nouveaux services de transport aérien devraient être offerts sous peu», a déclaré le ministre canadien des Transports Lawrence Cannon, qui ajoute: «Les voyageurs, les expéditions, les transporteurs aériens et les aéroports bénéficieront ainsi de services directs.»

 Le ministre canadien du Commerce international David L. Emerson a également salué la conclusion de cet accord. «Ce nouvel accord de transport aérien illustre bien l’important développement des échanges commerciaux entre nos deux pays», ajoutant qu’un service aérien élargi facilitera les déplacements d’affaires bilatéraux entre le Canada et son principal partenaire économique dans la région. L’ambassadeur du Canada en Algérie ne manque pas d’arguments pour illustrer l’importance d’une ligne aérienne entre Alger et Montréal, même si ce sont les Algériens qui ont fait le forcing pour obtenir l’accord des Canadiens. «L’établissement d’une ligne directe entre Alger et Montréal répondra aux attentes de la communauté algéro-canadienne comptant environ 50.000 personnes et à celles des sociétés canadiennes de plus en plus nombreuses en Algérie», a déclaré M. Peck.

Toutefois, en dehors de SNC Lavalin qui a décroché d’importants marchés en Algérie, les entreprises et les investisseurs canadiens ne se bousculent pas en Algérie. SNC Lavalin a choisi récemment l’Algérie pour y implanter son siège régional pour le Maghreb. La compagnie aérienne nationale Air Algérie a annoncé qu’elle prévoyait d’exploiter jusqu’à deux vols par semaine entre Alger et Montréal, précise le communiqué, mais aucune date n’est encore arrêtée pour l’ouverture effective de cette ligne.

Air Canada prévoit également de desservir l’Algérie via l’Europe, en collaboration avec ses compagnies aériennes partenaires, souligne le communiqué de l’ambassade du Canada. «Le ministère du Transport canadien a précisé qu’en plus d’exploiter leurs propres appareils, les transporteurs pourront offrir des services de partage de codes. Le partage de code est un procédé de service aérien qui permet à un transporteur d’utiliser les vols d’un autre transporteur pour une partie du trajet d’un voyageur», explique la même source.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)