Alger, Daniela Attanasio se dit en poème

La poésie italienne contemporaine était présente, hier, après-midi, à Alger, à travers un récital animé par la poétesse Daniela Attanasio, invitée de la Bibliothèque nationale.
«Ma poésie a suivi la carrière de ma vie. C'est un parcours de connaissances et d'expériences», a indiqué Daniela Attanasio qui a donné au public algérois un aperçu de son art en déclamant quelques-uns de ses poèmes regroupés dans un livret intitulé Archipel. Les îles lyriques de la narration.
Ces textes, écrits dans un style classique, c'est-à-dire, «d'une façon expérimentale surtout dans les rythmes», abordent divers sujets en rapport avec le quotidien, avec l'homme.
C'est ainsi que dans son poème Choc-quattro movimenti (Choc-quatre mouvements), Daniela Attanasio parle de l'amour «comme possibilité de vie, comme aspiration de vie», ainsi que du respect de l'autre et de la fraternité. La poétesse, dont le rythme est lent, servant à décrire et même à raconter, évoque aussi la beauté de la nature, particulièrement de la mer, comme relevé dans son texte Parlando del mare (En parlant de la mer), considérée comme une «scène pour le soleil et pour la lune». «La mer, c'est cette odeur, cette qualité du vent, l'idée de solitude. C'est ce qui reste éternel», dira cette artiste et critique d'art à propos de son poème Arcipelago (Archipel), un texte non encore publié, écrit au présent et au passé et qui décrit un lieu, mais aussi relate des souvenirs. «L'Archipel pour moi, c'est un peu le rêve dans la réalité», a confié la femme de lettres pour qui «la lecture est une source d'inspiration».
«La lecture est une expérience comme l'amour, la douleur et la connaissance du monde», estime la poétesse.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)