Alger, Concert de musique de Thibault Cauvin (CCF), La guitare comme désir suprême



L’hôte du jour, le guitariste Thibault Cauvin, a donné, avant-hier, un concert de musique classique au Centre culturel français (CCF) d’Alger. L’accueil y fut sans écueil.

En première partie du programme, le jeune guitariste d’à peine 20 ans a opté pour des morceaux plus classiques des guitaristes Roland Dyens, Olivier Chassin et Dusan Bodanovic. Une composition en deux temps de son père intitulée Voyage au bord de l’infini et voyage au bord de la neige rose ponctua la deuxième partie. Le guitariste italien Domeniconi, l’un de ses musiciens favoris, a été aussi à l’honneur avec Koyunbaba, morceau inspiré par l’Anatolie. Thibault Cauvin a su faire rejaillir de sa guitare sèche des sonorités formidables. La technique, à entendre le nombreux public présent dans la salle, reste formidable et la gestuelle correcte. Ce Bordelais pur laine est doué d’un feeling lui permettant de jouer les plus prodigieux guitaristes du moment. A l’en croire, cet instrument lui fut confectionné par l’un des meilleurs fabricants, un Australien en l’occurrence. Ayant opté pour le classique, il ressent, dit-il, un penchant pour les musiques jazz. Le choix de la musique classique ne s’est guère posé pour ce Bordelais. « La guitare, je m’y suis frotté tout petit. J’ai commencé à en jouer à l’âge de six. J’ai eu la chance d’avoir d’ailleurs dans mon entourage familial un père guitariste et compositeur, avec qui je travaille toujours », indique-t-il. Le parcours musical de Cauvin est tout sauf ingrat. Il se perfectionne également avec les meilleurs guitaristes et sera lauréat, la vingtaine à peine entamée, des meilleures distinctions internationales. Sous l’impulsion de Cultures France, Thibault Cauvin s’est reproduit dans plusieurs pays, entre autres en Turquie, en Iran et au Maroc. Présent en Algérie, il sera dans les prochains jours à Oran, Tlemcen, Mostaganem et Constantine. Il reprendra juste après son bâton de pèlerin et donnera ainsi des concerts aux Etats-Unis d’Amérique.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)