Algérie - Revue de Presse


Aïn Témouchent



De nouveaux occupants dans la nouvelle ville Une liste de 505 attributaires de logements sociaux au niveau du chef-lieu de wilaya va être affichée cette semaine. Fait notable, lors de sa confection et contrairement à ce qui avait été adopté concernant la première liste, la commission communale n?a pas exclu les dossiers des demandeurs dont le salaire dépasse 12.000 dinars et ce jusqu?au plafond arrêté à 20.000 dinars. C?est une première à travers la wilaya que cette initiative qui va être certainement adoptée par les autres communes. Ainsi sur la base du barème en sept critères devant départager les postulants, la commission s?est contentée d?affecter zéro point à cette catégorie de demandeurs. Ce faisant, elle a contourné l?écueil qui représentait le bizarre refus du Ministère de l?habitat de transférer au promotionnel une partie des 2.100 logements sociaux. En effet, la demande qui avait été adressée au Ministère, a été motivée par le fait qu?il s?agisse de l?occupation non d?une banale cité mais d?une ville nouvelle car, répondant d?une part à des normes urbanistiques qui la distinguent d?une simple addition de bâtiments et d?autre part, elle est dotée de tous les équipements administratifs, culturels, éducatifs et socio-économiques nécessaires. Elle est à ce point une ?uvre réussie que nombre de wilayas dont les responsables se sont déplacés pour sa visite, ont commencé à s?en inspirer pour ne pas répéter le gâchis urbanistique qui a enlaidi pratiquement toutes les villes du pays. Aussi avait-il semblé essentiel aux autorités locales de valoriser l?occupation de cette ville en y injectant une population qui soit hétérogène au plan de l?origine socio-économique afin de ne pas constituer un ghetto. Interrogé sur le refus du ministère de l?habitat de souscrire à une vision aussi clairvoyante, le P/APC s?est refusé à tout commentaire nous renvoyant à d?autres sources, qu?il a vaguement désigné. Il reste que si le maire s?est complu à étaler une fournée de chiffres n?ayant soutenu aucune démonstration, il n?a pas pu fournir le plus pertinent d?entre eux : celui qui pouvait établir le bien-fondé de la démarche de la commission. En effet, l?on ne saura pas le nombre de familles dont le chef perçoit plus de 12.000 dinars, sachant l?intention des autorités locales de loger un minimum de 600 familles de la classe moyenne en quelque uns des 39 bâtiments structurant les trois hectares de la nouvelle ville. Néanmoins, on retiendra du point de presse que le maire s?est engagé à ce que les nouveaux bénéficiaires soient installés début septembre. De même, il est indiqué que la nouvelle ville, occupée actuellement à 49% de sa capacité d?accueil, sera totalement habitée d?ici la fin de l?année après établissement d?une troisième liste de 500 autres nouveaux occupants.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)