Ain Témouchent - Revue de Presse


Aïn Témouchent

Une ferveur inaccoutumée Les cérémonies commémoratives du 1er Novembre ont revêtu, cette année, un cachet singulier, particulièrement le 31 octobre en soirée. Ainsi, la veillée du Ramadhan aidant et la pluie ayant eu la courtoisie de ménager une éclaircie, un grand monde s?était agglutiné sur le grand boulevard de la ville pour assister à un défilé haut en couleur animé par les nombreuses troupes folkloriques de la région. A la fin de celui-ci, l?immense place du 9 Décembre est assaillie par la foule venue participer à la levée de l?emblème national à minuit. Moment solennel et hymne national interprété par la clique de wilaya sous la baguette de Messaoud Bellemou. S?ensuit un feu d?artifice qui ravira un public qui n?en avait pas vu depuis longtemps. Il a été tiré du haut de la mairie dont les travaux de réhabilitation sont en voie d?achèvement, après les dommages que lui avait causé le séisme de décembre 1999. La belle bâtisse a retrouvé sa beauté et sa majesté d?antan. Le P/APC et le secrétaire général s?y sont installés le 1er novembre en attendant que les services administratifs suivent. Avant ces cérémonies terminées par une réception à la mairie, en début de soirée, à la maison de la culture, l?émotion était de mise avec un produit artistique réalisé par les ateliers de cette structure. Il s?agit d?une épopée retraçant en flash-back l?histoire de l?Algérie depuis les temps immémoriaux jusqu?à aujourd?hui. Le public a chaudement applaudi, l??uvre méritant la sympathie et les encouragements, d?autant qu?il s?agit de jeunes qui, pour la première fois, affrontent la réalité de la scène. Cela constitue un bon point et une première pour la Direction de la culture qui s?efforce de promouvoir localement la création artistique. Au lendemain, jour du 1er Novembre, après les rituels recueillements et quelques inaugurations, il a été procédé au lancement des travaux de réalisation du troisième tronçon de doublement de la RN2, sur 8 km, entre Hassi El Ghella et El Amria et ce, jusqu?à la limite avec la wilaya d?Oran. Les délais de réalisation sont fixés à dix mois. Par ailleurs, signalons que le premier tronçon entre Aïn Témouchent et El Malah doit être réceptionné fin janvier 2005.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)