Alger - Revue de Presse


AÏN TEMOUCHENT Mieux apprécier pour investir



L'insertion des jeunes diplômés ou ayant suivi une qualification professionnelle, dans le marché de l'emploi, demeure l'une des grandes préoccupations qui taraude, sans cesse, les esprits de tous les acteurs de l'environnement du marché, situés en amont ou en aval des dispositifs (ANSEJ, ANGEM, CNAC et autres) mis en oeuvre par le gouvernement algérien depuis une vingtaine d'années. Les journées portes ouvertes organisées à Aïn Témouchent par le mouvement associatif, en collaboration avec les autorités de la wilaya et avec la participation des représentants et des responsables des dispositifs cités plus haut, cadrent bien avec les nouvelles orientations du gouvernement en matière d'insertion des jeunes et l'accompagnement effectif de tous ceux désirant se lancer dans des créneaux d'investissement de leur choix et répondant aux particularités économiques de la région, notamment les domaines en relation avec l'agriculture, la pêche, le tourisme, l'hydraulique et l'agro-industrie. Le plus dur, ce qui hante les esprits des jeunes investisseurs en voie de concrétiser leurs rêves, est comment faire aboutir les dossiers et quelle procédure faut-il suivre pour y arriver sans peine dans un délai optimal et réglementaire. L'accompagnement des jeunes investisseurs est souvent sujet laissé aux appréciations différentielles et graduelles aussi, des instruments des dispositifs mis en place. L'appréciation change à mesure que l'on s'éloigne de l'esprit des textes les régissant et à mesure que l'on passe d'une structure à une autre ayant des avis techniques à émettre et ayant des droits de regard sur la faisabilité des projets initiés.  Il était souhaitable de voir les journées portes ouvertes axer les débats en direction de ces problèmes précis et d'expliquer comment faut-il les éviter et à quel niveau décisionnel ou exécutif faut-il agir pour stimuler les jeunes, les accompagner d'une manière effective et de les persuader de ne pas abandonner en cours de route, car dans des cas précis, ceci constitue un stress désastreux qui taraude les esprits de bon nombre de jeunes qu'on veut citer comme exemple dans ces journées portes ouvertes, une manifestation organisée avec la participation de l'association de wilaya défendant les droits des jeunes investisseurs à la recherche d'opportunités.  En théorie, les explications fournies par les représentants des dispositifs cités plus haut sont encourageantes, mais le plus urgent est comment arriver à faire aboutir les dossiers des jeunes investisseurs dans les meilleurs délais et comment les accompagner sans incidences pour qu'ils réussissent ?




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)