Algérie - Revue de Presse


Aïn Témouchent. Les toxicomanes auront leur centre de soins



Le chef-lieu de wilaya vient de bénéficier d?un projet de réalisation d?un centre intermédiaire de soins pour toxicomanes. Une enveloppe financière de 25 millions de dinars a été dégagée par le ministère de la Santé pour ce projet qui verra le jour précisément en un lieu de la marge, réputé pour être le lieu de rendez-vous des adeptes des paradis artificiels. 800 m2 ont ainsi été pris du côté de l?avenue du 1er mai, pas loin de la nouvelle annexe de la bibliothèque nationale. Le centre aura pour mission l?accueil des toxicomanes et le dépistage ainsi que la prise en charge médicale, psychologique, sociale, psychiatrique et ergothérapique des malades. La nouvelle structure médicale aura également à s?occuper de l?information et de la sensibilisation. Par ailleurs, on apprend que le secteur s?est enrichi de plusieurs nouveaux équipements. Ainsi, l?hôpital Ahmed Medeghri n?aura plus à subir les caprices de son vieux groupe électrogène puisqu?il a été doté d?un autre, neuf, pour 5 millions de dinars. En outre, le centre de transfusion sanguine, en voie d?achèvement, a obtenu un montant de 6 millions de dinars pour l?acquisition d?une clinomobile qui aura à assurer la collecte du sang à travers les agglomérations de la wilaya. Ce sera ainsi le centre qui aura à se déplacer auprès des potentiels donneurs de sang. Renforcement De même, les secteurs sanitaires ont bénéficié d?un lot d?imagerie médicale constitué de 5 appareils de radiologie fixe en remplacement des anciens et de 5 autres de radiologie mobile accompagnés de 7 développeuses automatiques. Enfin, les secteurs sanitaires ont reçu 15 fauteuils dentaires, alors que l?hôpital de Béni Saf a été doté d?un appareil de célioscopie, à l?instar de celui de Témouchent alors que viennent d?être acquis tous les équipements nécessaires au fonctionnement du service de rééducation fonctionnelle en voie d?achèvement à Hammam Bou Hadjar.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)