Algérie - Revue de Presse


Aïn Defla : Intérêt pour l?aquaculture



Le secteur de la pêche et des ressources halieutiques à Aïn Defla ambitionne de jouer les premiers rôles dans le domaine de l?autosuffisance alimentaire, s?appuyant sur les objectifs fixés notamment par la FAO (organisation onusienne pour l?agriculture et l?alimentation). Dans cette optique, une nouvelle stratégie est mise en place. II s?agit d?intégrer l?aquaculture à l?agriculture dans le but de développer l?irrigation agricole et sédentariser la population, dira M. Embarek, directeur du secteur. Cette nouvelle approche, ajoutera notre interlocuteur, entre dans le cadre des différents plans de développement rural.II s?agit, en outre, poursuivra le responsable, d?attirer l?investissement par le biais des formules proposées par les dispositifs de lutte contre le chômage, telle l?Anseg et l?Angem. A ce propos, il est à signaler que plusieurs dossiers relatifs à la création de poissonneries ambulantes sont à l?étude au niveau de l?Agence nationale pour l?emploi des jeunes (Anseg). Par ailleurs, des investissements privés ou subventionnés fonctionnent déjà dans le cadre du même programme. Les responsables envisagent en outre la création de pépinières (ensemencement d?alevins). Des actions sont renforcées par le volet de la formation auquel il est accordé une attention particulière. On signale, à ce propos, l?inscription de 24 stagiaires actuellement en formation au niveau d?un CFPA. Le directeur du secteur ne manquera pas de rappeler que son département est créateur d?emplois. Et à titre d?exemple, il nous apprendra q?une petite ferme peut créer une dizaine d?emplois. Pour rappel, la wilaya de Aïn Defla, aux riches potentialités hydriques, renferme une ressource halieutique non négligeable puisque l?on trouve dans les barrages, les plans d?eau et les oueds, plusieurs types de poissons d?une grande valeur nutritive, tels que le barbeau, la carpe (commune, argentée, cuivre), le mulet cabot,?) Ces espèces ont depuis peu un cadre protecteur, celui du Club des amis de la pisciculture. A noter, enfin, l?intérêt grandissant des citoyens-promoteurs qui aspirent à un partenariat avec le secteur du tourisme pour créer des structures, à même de promouvoir ces secteurs et faire profiter les visiteurs des richesses de la région.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)