Algérie - Revue de Presse


Aïn Benian



Retrait de confiance au P/APC Les élus de l?APC de Aïn Benian, réunis le 16 septembre, ont voté une motion de retrait de confiance au président de l?APC, M. Ammarnia. La motion a été approuvée par dix élus sur les onze en fonction, et une abstention. Les raisons de cette démarche, selon M. Bahri, rédacteur de la motion et provocateur de la réunion en sa qualité de doyen, sont entre autres « le scandale de la corruption qui a sali l?image de la commune ». C?est la seconde fois à Aïn Benian qu?un retrait de confiance est prononcé contre un maire. Durant les années 1980, sous le règne du parti unique, un maire dont la gestion était exemplaire, en témoignent les félicitations du wali de l?époque, s?est vu écarté par un retrait de confiance, suite à une mésentente entre deux clans du même parti.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)