Oum-El-Bouaghi - Ammar Khammar


Aïn Beïda

Le journaliste Ammar Khammar n'est plus Le journaliste Ammar Khammar vient de tirer sa révérence, lui qui, malgré la maladie, n'a cessé de nourrir d?ambitieux projets dans les domaines social et culturel. Si Ammar a choisi le journalisme, après son départ à la retraite de la commune, c?est pour dénoncer et combattre tous les maux qui minent la société et la rendent malade. Dès l'indépendance, la vingtaine bien entamée, Ammar Khammar adhère au mouvement des Scouts musulmans algériens et révèle ses talents d'artiste. Il sera l'accordéoniste de la troupe musicale de Aïn Beïda. Fervent défenseur du patrimoine de la région, il ne se lassera jamais de militer pour la valorisation de la culture. Il a l?amour de sa ville natale dans les tripes. A chacune de nos rencontres, il ne cessait de regretter le charme des années d'autrefois, caractérisées par une activité culturelle sans précédent. Ammar a pris la plume pour écrire des articles, dont certains sont de vrais morceaux d'anthologie, à l'instar du texte consacré au chantre de la chanson chaouie Aïssa Djarmouni, ou son autre texte relatant le parcours de la chahida Mebarka Loucif. Repose en paix Ammar ! D'autres artistes continueront ton vertueux et néanmoins légitime combat, c'est promis !.

انا ابنة المرحوم عمار خماراشكركم جزيل الشكر علئ هاذا المقال الذي اكد لي ان ابي لم ينسئ و مازال في اذهان الكثيرين انا افتخر به و ادعوا الله ان يجعله من اهل الجنة
nassimtriki - artiste - ain beida, Algérie
01/01/2012 - 24644



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)