Algérie - Aérien


Aigle Azur propose 17 vols par jour entre la France et l’Algérie

Les appareils de la compagnie Aigle Azur effectueront des vols Paris-Sétif à partir du mois de juin. «Nous avons obtenu une autorisation du ministère de la Défense pour l’exploitation de l’aéroport militaire et civil de la ville de Sétif». C’est ce qu’a annoncé hier le PDG de la compagnie Aigle Azur, M. Arezki Idjerouidène, au centre de presse d’El Moudjahid. Et d’ajouter que sa compagnie attend que les autorités militaires lui délivrent une autre autorisation pour l’exploitation de l’aéroport de Biskra. Le PDG d’Aigle Azur affirme que sa compagnie vient d’acquérir deux Airbus, précisant que la flotte d’Aigle Azur sera désormais entièrement équipée d’appareils de type Airbus nouvelle génération. En tout et pour tout, la compagnie dispose actuellement de 11 appareils qui devront répondre à la demande des voyageurs notamment des immigrés particulièrement durant cette saison estivale.

Pour cette période de vacances (15 juin-15 septembre), la compagnie a renforcé ses vols qui passent à une moyenne de 17 par jour et qui relieront 8 aéroports français et 11 aéroports algériens. Avec cette flotte et ces vols quotidiens, la compagnie s’engage à assurer 700.000 sièges qui sont ouverts dès à présent à la réservation. A partir de la fin du mois de juin prochain, la compagnie, souligne son directeur, ouvrira six nouvelles liaisons avec l’Algérie: Nice-Alger, Bordeaux-Alger, Toulouse-Alger, Lyon-Sétif, Marseille-Annaba et Marseille-Tlemcen. Aigle Azur avait libéré l’an dernier 450.000 sièges.

Dans un souci de transparence, le PDG de la compagnie a annoncé que compte tenu de la flambée du prix du pétrole, le groupe sera obligé d’augmenter ses tarifs. «Nous allons procéder dans quelques jours à une augmentation de 2 euros par voyageur», dira le PDG, en indiquant que cette augmentation disparaîtra avec la baisse du prix du kérosène ou du pétrole. Pour ce qui de la politique tarifaire de la compagnie qui consiste en la réduction des prix, annoncée par le groupe au début de l’année, le PDG précise que ces baisses sont pratiquées particulièrement en hiver et plus précisément en dehors des saisons de pointe. Donc, ce sont des réductions de 20 à 24 euros pour l’achat du billet de retour qui sortiront après le 25 août et jusqu’au 3 septembre. La compagnie prévoit en outre des réductions et des prix promotionnels pour le mois de Ramadhan.

 Le PDG d’Aigle Azur a affirmé en outre que sa compagnie contribue efficacement dans le développement du tourisme saharien. Il a déclaré que les demandes de réservation ont augmenté de quatre fois vers Tamanrasset et Djanet. «Nous assurons actuellement 4 vols par semaine», affirme-t-il en ajoutant que «du début de l’année jusqu’à maintenant nous avons assuré 400 sièges alors que la demande était de 800 sièges». M. Idjerouidène explique ce flux par l’amélioration sensible de la situation sécuritaire, la relance économique et l’ouverture de l’Algérie sur le marché mondial.

 Le groupe Go Fast auquel appartient la compagnie Aigle Azur désire diversifier et élargir ses prestations en Algérie. En effet, Go Fast s’intéresse à plusieurs projets dont celui des lignes domestiques. «Le marché des lignes intérieures nous intéresse toujours», a tenu à affirmer le PDG d’Aigle Azur, précisant que Go Fast marque un intérêt particulier au domaine du transport maritime: «On souhaite que notre compagnie sera choisie pour une prise de participation dans le capital de la CNAN-Nord» (une filiale de CNAN Group qui dessert Houston aux USA, Anvers en Europe, la Turquie et Dubaï). Le conférencier défend l’image de son groupe en déclarant que «nous avons de l’argent, nous avons les moyens pour l’acquisition de 10 navires sur cinq années».

 «Nous sommes capables d’assurer des services jusqu’au Sud avec des moyens aériens, maritimes», dira M. Idjerouidène en affirmant que cela peut se faire sans aucune rupture de service du Nord au Sud. Selon toujours Idjerouidène, Go Fast est également intéressé pour acquérir des parts dans le capital de Maghreb Lines, autre filiale de la CNAN. Dans la foulée, le PDG d’Aigle Azur a déclaré que sa compagnie a racheté le fonds de commerce de la compagnie portugaise Airluxus à 100% depuis le début de ce mois.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)