Batna - Revue de Presse


Affaire OMR-ESS

L?Entente récuse Pour une histoire de fumigènes et de pétards balancés par les supporters de l?Entente lors de match OMR-ESS qui s?est soldé par la victoire des Sétifiens (1-0), la commission de discipline de la Ligue nationale de football vient d?infliger une autre sanction. En plus d?une amende de 50 000 DA, l?ESS devra recevoir le CABBA à Sétif et à huis clos. La décision de ladite commission, qui a soulevé le courroux des supporters, a surpris le comité directeur de l?Aigle noir qui récuse, par le biais d?un recours, la suspension. « L?Entente, qui a sportivement accepté la sanction prononcée par la commission de discipline de la ligue nationale, à la suite de l?envahissement du terrain qui s?est produit lors du match ESS-USMA, ne peut aussi facilement admettre la seconde qui est à mon sens injustifiée. La rencontre OMR-ESS n?a été émaillée d?aucun incident. Nos supporters n?ont pas lancé des pétards et des fumigènes pour exprimer leur courroux, mais pour fêter une victoire. L?observation consignée par la directeur de jeu dans la feuille de match et la notification de la commission sont contradictoires. L?arbitre parle d?un jet de pétards et de fumigènes. Du côté de la commission, on fait état de jet de projectiles divers. La différence est donc de taille », nous déclare Serrar, président de l?Entente. Par ailleurs, le match ESS-USC comptant pour la douzième journée prévu dans un premier temps à Mila se jouera finalement à Batna. Le stade du 1er Novembre de la capitale des Aurès, qui a fait peau neuve, abritera et à huis clos ce énième derby. Concernant le volet technique, les Maliens Bagayoko et Sidiki ont été retenus par Bira qui a, en outre, pu, nous dit-on, convaincre l?ex-Koubéen, Rafik Boussouar, qui ne s?entend plus avec les dirigeants du club tunisien La Goulette où il évolue. La piste du troisième Malien, Koulibali, sera écartée dans le cas où Serrar se mettrait, nous dit-on, d?accord avec le joueur algérois qui voudrait rentrer au pays.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)