Oran - Revue de Presse


Affaire BCIA. Quatre appels enregistrés



Quatre personnes ont fait appel du jugement rendu le 28 février dernier à l?issue du procès BCIA, le délai prescrit à cet effet par la loi ayant expiré samedi, a-t-on appris, hier, de source judiciaire. Les concernés sont Bengadi Ahmed (ex-DG de la BCIA), les commerçants Benlazreg Abdellah et Chibane Bouziane, ainsi que le liquidateur de la BCIA dont la demande de constitution partie civile avait été rejetée par le tribunal, a-t-on indiqué de même source. L?ex-responsable de la BCIA avait été condamné à 3 ans d?emprisonnement, alors que les deux commerçants avaient écopé respectivement de 3 et 2 ans de prison ferme, rappelle-t-on. Le représentant du ministère public avait requis 7 ans de réclusion pour le premier et 6 ans de réclusion pour les deux autres. Selon l?APS qui rapporte l?information, aucun appel n?a été introduit, en revanche, par le parquet général près la cour de justice d?Oran, fait-on savoir de même source. 5 acquittements et des peines allant jusqu?à 8 ans de réclusion avaient été prononcés à l?encontre des 43 accusés présents au procès BCIA tenu du 27 janvier au 28 février derniers. Dix autres mis en cause en fuite, dont le patron de la BCIA, Kharroubi Ahmed, et son fils Mohamed Ali, avaient été condamnés par contumace à 10 ans de réclusion, la peine maximale prévue par la loi. Le tribunal avait désigné deux experts pour évaluer le montant de la réparation dont devront s?acquitter les condamnés auprès de la BEA qui a subi un préjudice de plus de 13,2 milliards de dinars.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)