Alger - Revue de Presse


Aéronautique



L?ESTA s?ouvre au public L?Ecole supérieure des techniciens en aéronautique (ESTA) de Dar El Beïda a ouvert hier ses portes au grand public. Cette manifestation, qui s?étalera sur trois jours, permettra aux visiteurs d?avoir un regard sur le processus de professionnalisation et de modernisation de l?aviation militaire algérienne. Elle permettra aux visiteurs, notamment ceux qui sont intéressés par le concours de recrutement qui sera organisé incessamment, de mieux connaître les capacités technico-opérationnelles des unités des forces aériennes. Le général Saïdj Belkacem, commandant-air de la 1re Région militaire, a souligné, lors d?un point de presse, que ces portes ouvertes ont pour objectif principal de « renforcer le lien entre l?ANP et la nation, d?une manière générale, et entre les forces aériennes et la nation, d?une manière particulière, et de favoriser la communication de proximité en se rapprochant de la population ». Pour l?orateur, « ces actions s?inscrivent dans le cadre d?un plan général de communication concocté par l?état-major de l?ANP et le commandement des forces aériennes pour l?exercice 2004 ». Ainsi, la grande muette, qui a longtemps considéré toute information militaire comme un secret de défense nationale, a décidé de communiquer avec le civil. Selon le général Saïdj, l?institution militaire ne doit plus considérer comme un luxe de communiquer les raisons et la nature de ses entreprises au grand public. Contiguë à l?aéroport Houari Boumediène, l?ESTA a été inaugurée officiellement en septembre 1991. Elle a pour mission d?assurer une formation scientifique et technique des élèves officiers d?active des forces aériennes. Structure et propulsion, armement aéronautique, avionique et télécommunication sont autant de spécialités aéronautiques pratiquées à l?ESTA. Vu les moyens matériels et pédagogiques ainsi que le niveau de qualification des instructeurs de l?ESTA, les élèves officiers algériens n?ont rien à envier aux élèves des grandes écoles d?aviation dans le monde. « Nous sommes en phase avec le niveau de formation des écoles les plus prestigieuses du monde », a souligné, tout fier, un officier instructeur. Interrogé sur la flotte algérienne en matière d?aviation, le général Saïdj s?est contenté de dire que l?Algérie peut faire face à toute menace. Notons que l?Algérie a achevé en 2003 la construction d?un aéronef made in Algeria. « Cet avion fabriqué sous licence est surtout utilisé dans la formation », a déclaré le général.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)