Chlef - Aérien


Aérodrome de Chlef : Des vols charters pour les fêtes

Au niveau de l’aérogare, l’on a procédé à l’extension de la zone d’arrivée afin de rendre cet espace plus spacieux et en mesure de recevoir de nombreux voyageurs à la fois.

C’est le cas également de la zone de récupération des bagages qui a été, elle aussi, étendue pour permettre un meilleur usage dans ce domaine. L’autre amélioration notable a trait à l’informatisation des services de la police des frontières et leur connexion au réseau national. Selon le commissaire Aouaz, ce moyen permet d’assurer un traitement rapide des formalités d’usage et de réduire encore le temps réservé à cette opération. Le wali de Chlef, accompagné des directeurs de l’exécutif concernés, a effectué, hier, une visite d’inspection à l’aéroport international Aboubakr-Belkaid, situé à la sortie nord de la ville. Il a été reçu par le directeur de l’EGSA et le commissaire de la PAF, lesquels lui ont fourni des explications sur les moyens mobilisés depuis quelques semaines pour améliorer davantage l’accueil des passagers. L’aéroport a bénéficié également, ces derniers temps, d’un camion avitailleur des avions, qui vient combler le vide constaté dans ce domaine, en offrant la possibilité aux membres de l’équipage de faire le plein de kérosène sur place.

Nouvelles lignes

La disponibilité du carburant devrait désormais faciliter la tâche aux deux compagnies aériennes qui exploitent cette infrastructure aéroportuaire à caractère régional, inaugurée le 8 juin dernier. Air Algérie et Aigle Azur, pour rappel, assurent deux rotations par semaine entre Chlef et la ville française de Marseille. Elles sont également intéressées par de nouvelles lignes régulières avec Paris et Lyon, probablement au courant du premier trimestre 2007. Il y a lieu de signaler que cet aéroport accueille des passagers de la région et même de l’Oranie.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)