Adrar - Revue de Presse


Adrar : Des projets médico-pédagogiques pour les handicapés



Les organisateurs de la cérémonie dédiée aux enfants handicapés, ce mercredi 14 mars au niveau du centre pédagogique des malentendants, à l?occasion de leur journée nationale, n?ont pas réussi à dissiper la tristesse perceptible chez certains parents qui accompagnaient leurs progénitures à la fête. La mère d?un trisomique et celle d?un handicapé moteur nous parlent avec amertume : « Nous compatissons avec la volonté des éducateurs et des responsables de l?action sociale pour la gaieté qu?ils offrent à nos enfants, mais cela ne suffit pas. Les aides proposées par le dispositif de soutien sont très insignifiantes et en deçà de nos besoins pour éduquer convenablement nos enfants ! » Un père de deux fillettes handicapées moteur nous dira : « je dépense quotidiennement 100 DA, uniquement pour l?achat des couches, je ne suis qu?un employé et ma femme ne peut même pas travailler car mes fillettes nécessitent une surveillance permanente à la maison ! » Les cas similaires sont nombreux et les exemples ne manquent pas. Les avis sont divergents entre les responsables et les familles des handicapés. Pour les uns, les efforts sont colossaux alors que pour les autres, ce n?est qu?une goutte d?eau dans un océan. Certains réclament un revenu aux démunis afin de se prendre en charge professionnellement ainsi que leur éducation, rééducation et protection. L?insertion ou réinsertion des personnes en difficultés sociales ainsi que la promotion du rôle de la société civile dans le processus du développement local, la solidarité nationale, sont le rôle de l?Etat. L?Etat a consenti à la wilaya d?Adrar, entre 2004 et 2006, quelque 30 millions de dinars pour les handicapés. Les enfants assistés, dénombrés à 90, ont eu 3 millions de dinars au titre d?allocations. L?indemnité AFS destinée aux personnes âgées et celle pour les activités d?intérêt général (IAIG), connues sous l?appellation du filet social, ont atteint un montant de 339 007 680 DA représentant un nombre de 13 989 bénéficiaires pour 2006, contre 12 300 en 2004. D?autres part, 72 000 000 DA ont servi de subvention à 36 000 élèves répartis entre orphelins et nécessiteux, comme indemnité scolaire (2000 DA). Dans le cadre du programme de développement communautaire, 13 projets ont été retenus en 2006 pour une valeur de 39 153 669 DA ainsi que 6 projets associatifs. Pour les équipements et les infrastructures socio- pédagogiques, la wilaya a bénéficié de 5 opérations pour une AP de 77 000 000 DA au PEC (relance économique) fin 2004, une AP de 107 000 000 DA pour 10 opérations au PCSC (complémentaire) 2005 à 2006 et, enfin, 8 opérations dans le PSS (spécial sud) 2005-2006, pour 90 000 000 DA d?AP. Ces programmes englobent la réalisation d?un foyer pour enfants assistés à Timimoun, d?une école des jeunes aveugles à Adrar, d?un centre médico-pédagogique à Timimoun et à Adrar, de l?acquisition d?équipements pour l?école de jeunes sourds d?Adrar, d?un centre spécialisé, du service d?observation, etc. Les statistiques pour 2006 indiquent 2 134 handicapés moteurs, 979 handicapés à 100%, 484 handicapés mentaux, 1463 aveugles et 402 malentendants.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)