Adrar - Revue de Presse

Adrar - Colère après le décès d'un enfant attaqué par des chiens





  De la colère et un sentiment de détresse à Adrar après la mort tragique d'un enfant âgé de 08 ans dans des circonstances atroces après avoir été attaqué par des chiens errants en cette fin de semaine.

Selon les services de sécurité, l'enfant a été attaqué par une meute de plus de 10 chiens.

Le garçon a été mordu à plusieurs reprises sur tout son corps.

Sa dépouille a été évacuée à la morgue de l'hôpital d'Adrar.

Le drame a mis en émoi les habitants qui accusent les autorités locales d'être responsable de la mort tragique de ce petit enfant.

Selon Mohamed habitant à la cité de Tililane, «on avait signalé la présence des animaux errants aux autorités depuis plus d'une année, mais rien n'avait été fait».

II est à noter que Khaled est la deuxième victime en moins de six mois.


Bentouba Saïd





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 368743
Posté par : Omar
Profession : Etudiant
Ville : Alger
Pays : Algérie
Date : 21/01/2018
Message : C'est intolérable ce genre de fais divers, chiens affamés et errannt en meute ... quelle solution, abattre les chiens?



Numéro commentaire : 366102
Posté par : Karaali Abdelouahab
Ville : Constantine
Pays : Algérie
Date : 25/12/2017
Message : ADRAR - Un enfant de 6 ans dévoré par une meute de chiens: Disparu après être sorti de chez lui en fin d’après-midi de lundi dernier pour rejoindre l’un des domiciles de ses proches dans un quartier à Adrar, l’enfant T. Khaled, âgé de presque 6 ans, a été retrouvé vers les coups de 23h de la même journée, dans un état de décomposition, dévoré par une meute de chiens. L’enfant s’est perdu sur la route menant à Tililane, au moment où l’alerte a été donnée par ses parents qui ont aussitôt entamé des recherches en compagnie des services de sécurité, de la Protection civile et de la population. Cependant, à la tombée de la nuit, une bande de chiens affamés l’avait attaqué. En effet, l’on apprend que pas moins d’une quarantaine de chiens errants de différentes races ont complètement déchiqueté le corps du petit Khaled. Ce qui a, alors, soulevé un tollé chez la population locale qui a manifesté son mécontentement envers les autorités locales sur la prolifération des chiens errants dans la région qui ont toujours constitué une menace, notamment pour les lève-tôt et les enfants scolarisés. A défaut de programmation de campagnes d’abattage, le couvre-feu était toujours instauré dès la tombée de la nuit par ces meutes animales, représentant un danger réel pour les riverains. Aussitôt, une opération d’abattage de cette horde de chiens a été engagée et un grand nombre a déjà été abattu, apportant ainsi un soulagement aux habitants de la région. (Par B. Henine - Le Soir d'Algérie du lundi 25 décembre 2017)