Algérie - Radio et télévision


Accord de coopération entre l’ENTV et France Télévision

Donner du souffle au partenariat dans le secteur de l’audiovisuel du pourtour méditerranéen. C’est autour de cette thématique que s’est articulée la conférence de presse co-animée hier par M. Patrick De Carolis, président de France Télévision, et M. Hamraoui Habib Chawki, directeur général de la Télévision algérienne.

Il s’agit manifestement de traduire dans les faits un cadre de coopération obtenu à l’issue de huit mois de discussions entre l’ENTV et France Télévision.

«C’est un voyage important, le premier depuis que je suis à la tête de France Télévision. On s’est engagé sous le triple signe de l’amitié, de l’échange et de la créativité. Nous avons tous les deux en tant que présidents de grandes chaînes, la volonté d’amplifier et de redonner vie à la coopération. On a décidé de créer un accord-cadre d’amitié qui porte sur trois axes», commentera le patron de la télévision publique de l’Hexagone. Il s’agit d’abord d’un projet de développement de coopération technologique déjà engagé par Canal France international dont France Télévision est actionnaire à 75%. Ensuite, les deux parties ont convenu de s’échanger des expériences en matière de créativité. Comprendre partenariat dans la production cinématographique. Pour donner de l’épaisseur à ses propos et à sa visite, De Carolis a signifié qu’il a la bénédiction du président Chirac avec qui il s’est entretenu avant sa venue à Alger. Il déclare détenir du président de son pays un encouragement pour développer le partenariat audiovisuel dans le bassin méditerranéen. Hamraoui Habib Chawki a expliqué que l’accord prévoit la formation de techniciens pour les technologies nouvelles. Des techniciens de France Télévision sont déjà à pied d’œuvre dans les locaux de la TV algérienne.

La logistique de production sera étendue pour atteindre une vingtaine de studios équipés. Il y aura aussi un échange en matière de management et d’encadrement journalistique. «Ce partenariat sera fructueux par le savoir-faire. Le mélange de talents nous permettra de toucher un large public», estime le directeur de France Télévision qui ne voit pas d’inconvénient à ce qu’une chaîne franco-algérienne, à l’image de Arte, soit créée. «Pour peu que le gouvernement algérien affiche sa volonté». Le «Fort Boyard» algérien actuellement en préparation ouvrira-t-il la voie à la matérialisation de ce projet ?






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)