Constantine - Revue de Presse


A L'ISSUE D'UN TROISIEME PROCES De la peine capitale à six ans de prison



Acquitté à l'issue d'un premier procès, puis condamné au terme d'undeuxième tenu en 2004, à la suite d'un pourvoi en cassation introduit par leparquet, à la peine capitale par contumace pour association de malfaiteurs etvol avec armes à feu, A.A, 33 ans, a été condamné, hier, par le tribunalcriminel à 6 ans de prison ferme pour recel. Un troisième procès qui a eu lieuaprès une opposition engagée par la défense. Cette affaire dont les faitsremontent à l'année 2000, a vu l'implication de 5 autres personnes dont 2 ontécopé d'une peine de 10 ans de réclusion, une a été condamnée à 6 mois avecsursis, et 2 autres ont été acquittées. Dans son réquisitoire, le représentant du ministère public a requis 10ans de réclusion criminelle à l'encontre du mis en cause, et 6 ans de prison fermepour recel dans le cas où le tribunal criminel ne retienne pas contre A.A, lechef d'inculpation d'association de malfaiteurs et vol qualifié. Les faits tels que rapportés par l'arrêt de renvoi font mention ducambriolage, aux mois de février et mars, de 3 logements évolutifs situés surles hauteurs de Aïn El-Bey. C'est l'un des mis en cause, l'accusé principal qui était chargé des'introduire à l'intérieur des logements qui appartenaient d'ailleurs à sesvoisins. Armé d'un couteau et d'un fusil à canon scié «mahchoucha», le nommé M.L,s'emparera d'objets précieux et d'argent. Quelque temps plus tard, il demanderaà son voisin, l'accusé A.A, de lui garder, chez lui, deux valises en attendantson retour. Mais, le frère de A.A qui a ouvert l'une des deux valises,découvrira qu'elle contenait le fusil à canon scié utilisé lors des vols. Ladécouverte de l'arme à feu mettra aussitôt en cause A.A. Sur ce point précis,la défense tenait à souligner que son client qui voulait rendre uniquement unservice à son voisin, ignorait ce que contenaient les deux valises. Elleprécisera en ce sens que A.A a restitué ensuite l'arme à l'une des victimes duvol à qui l'accusé principal l'a volée. Au terme de sa plaidoirie, la robenoire demandera d'acquitter son client. Retenant l'accusation de recel, letribunal criminel de Constantine condamnera A.A à 6 ans de prison ferme.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)