B.B.Arreridj - Revue de Presse


8e colloque international sur le roman

Cercle des poètes retrouvés Bordj Bou Arréridj est en ébullition. Et pour cause, la ville s?apprête à accueillir des dizaines d?écrivains et de professeurs de différentes universités algériennes et étrangères. La Maison de la culture de cette wilaya accueillera, cet après-midi, le 8e colloque international sur le roman de Abdelhamid Benhadouga qui s?étalera sur trois jours. Organisé par la direction de la culture de Bordj Bou Arréridj, avec la participation de la wilaya et la commune, et financé en partie par un groupe d?entrepreneurs et économistes locaux, ce colloque s?articulera autour de trois axes principaux. Cette première journée sera exclusivement consacrée à Abdelhamid Benhadouga et à sa littérature narrative et poétique, avant de se pencher sur les ?uvres de critique au théâtre radiophonique. Demain, deux grands thèmes seront abordés : « Les modifications de l?écriture dans le roman arabe » et « La critique du roman algérien en langue française ». Cette rencontre, qui sera marquée par des témoignages de romanciers et de conférences libres de plusieurs professeurs, devrait procurer la matière nécessaire pour la publication d?une revue prévue à la prochaine édition. Mais pour ce qui est de celle-ci, les universités d?Alger, Khenchela, Saïda, M?sila, Ouargla, Sétif, Sidi Bel Abbès, Annaba, Tizi Ouzou, Tlemcen et Oran sont représentées par une quarantaine de professeurs et chercheurs. On citera, entre autres, Rachid Benmalek, Saïd Boutadjine, Abdelhamid Bourayou, Ahmed Khayat, Zineb L?aouadj, Ouacini Laradj et Mustapha Mansouri. Ces derniers côtoieront Miral El Tahtaoui et Youcef Abou Rya de l?université d?Egypte, Samiha Kharis de l?université américaine de Jordanie, Charki El Touhami de la faculté des lettres de la Tunisie et l?interprète italienne Yolanda Guardi, membre d?honneur du comité scientifique du colloque, essentiellement composé de professeurs amis de Benhadouga. Ce comité chargé de l?organisation littéraire et scientifique de cette 8e édition du colloque international sur le roman est présidé par le Dr Abdelhamid Bourayou. Précisons enfin que la troisième journée sera consacrée aux prix, notamment ceux qui seront décernés à des poètes et des nouvellistes, et le prix de la création « Abdelhamid Benhadouga ». Par ailleurs, des honneurs seront décernés à la famille du défunt Benhadouga et aux hommes de culture.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)