Algérie - A la une


640 commerçants risquent d'être sanctionnés Permanence durant l'Aïd



640 commerçants risquent d'être sanctionnés Permanence durant l'Aïd
Le ministère du Commerce vient de répondre par le biais d'un communiqué diffusé, hier, aux représentants des commerçants qui ont très peu pris en considération l'appel lancé à la veille de l'Aïd pour assurer la permanence.
Le ministère avance le taux de 95,60% d'adhésion à cet appel. Selon la même source, les commerçants désignés pour assurer la permanence ont presque tous assuré leur service. L'UGCAA, rappelons-le, avait avancé un taux de 35 à 50% de suivi du mot d'ordre lancé. Selon le ministère du Commerce, 640 commerçants n'ont pas répondu présent à l'appel sur un total de 14 576 réquisitionnés.
Selon la même source, la permanence a concerné les commerçants d'alimentation générale, les boulangers, les vendeurs de produits laitiers, les vendeurs de fruits et légumes, les bouchers, les gérants des stations-service, ainsi que les unités de production de semoule et de farine, les producteurs de lait, les boulangeries industrielles, les dépôts de carburant et les embouteilleurs d'eau minérale.
Selon le communiqué, les «récalcitrants» seront destinataires d'un questionnaire. Les commerçants désignés pour la permanence qui n'ont pas assuré le service pourront faire l'objet de mesures administratives allant jusqu'à un mois de fermeture «si leur absence n'est pas justifiée».




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)