Biskra - Revue de Presse


5e Journées Médicales de Biskra

Rencontre scientifique, touristique et culturelle dédiée à la médecine De nombreux médecins, spécialistes et professeurs en médecine, venus de toute l?Algérie, ont assisté aux 5e Journées médicales de Biskra, qui se sont tenues dernièrement et qui ont connu un véritable succès. Cette rencontre scientifique, qui a pris en quelques années une dimension nationale et à laquelle les médecins de l?Association des médecins privés de Biskra (Ampb), qui l?organise et l?encadre sous le parrainage du wali de Biskra, ont voulu y adjoindre un cachet touristique et culturel, a été l?occasion pour les praticiens de la santé de confronter et de conforter leurs connaissances et d?en faire bénéficier leurs confrères. En préambule, A. Zekiri, responsable de la communication de l?Ampb, présentera une excellente introduction à l?histoire de la ville de Biskra en rappelant les illustres médecins et les hommes célèbres qui y ont trouvé matière à alimenter leur besoin de spiritualité et d?esthétique. Puis, étant donné que cette manifestation scientifique coïncide avec l?anniversaire des 10 ans d?existence de l?Association des médecins privés, son président le Dr Houhou saisira l?occasion pour passer en revue les actions et les activités de cette décennie écoulée et de l?année 2006 qui a été marquée par des journées médicales sur le HIV/SIDA, le diabète et les maladies neuromusculaires. Ensuite, un hommage sera rendu au Dr Kheireddine Okba, à travers la lecture par le Dr Lachouri d?une biographie de ce docteur qui a été le premier médecin de l?école de médecine de l?Algérie post-indépendance et qui a voué sa vie à soigner et à aider les démunis et les malades de la région en s?engageant dans le système médical public en 1967. Enfin, le Pr Aït Mesbah, l?un des pères de la diabétologie en Algérie, exprimera sa fierté de voir tant de médecins réunis et la nécessité de telles rencontres pour l?amélioration constante de l?acte médical. C?est lui qui donnera le coup d?envoi des travaux purement scientifiques et médicaux. Le programme de cette édition a abordé 4 grands thèmes directeurs illustrés par des communications concises mais étoffées et denses et suivis à chaque fois de débats et de discussions à bâtons rompus. En gastro-entérologie, le Pr Ouminza, du CHU de Kouba-Alger, exposera un protocole de « Prise en charge en urgence d?un ingestion caustique », tandis que le Pr Boulahssa du CHU de Constantine s?intéressera à « La place de la chirurgie dans les PEC des lésions caustiques du tractus digestif supérieur ». S?ensuivront des communications des Pr Tebaibia, Lahsène, Matougui, Boudjella et du Dr Ferdjallah, lesquelles n?ont pas manqué de susciter de vives interventions. En pneumonie et cardiologie, le Dr S. Souilah, du CHU Mustapha-Alger, fera un exposé sur la « Prise en charge de l?asthme au long cours », tandis que le Pr A. Cherrak du CHU d?Oran passera en revue les incidences de l?HTA sur le diabète. Puis ce sera au tour des diabétologues de présenter leurs travaux. Le Pr R. Malek du CHU de Sétif rappellera le « Rôle du médecin généraliste dans la PEC des diabétiques », et le Dr Houhou, celui du « Traitement oral des DT2 ». En ce qui concerne la thyroïde, le Dr R. Ouali d?Alger fera une excellente intervention pour expliciter l? « Apport de l?échographie dans la pathologie thyroïdienne », et les « nodules thyroïdiens » seront l?objet d?un véritable cours donné par le Dr N. Chaouki du CHU de Batna. D?autres communications seront données par d?autres professeurs. En somme, ces journées médicales de Biskra ont été pleines et riches en enseignements, parce que des éminences de la médecine algérienne y ont participé et c?est une attitude admirable qui les honore. En parallèle, des ateliers ont été constitués par des comités restreints de médecins qui ont débattu de cas cliniques présentés par l?un d?entre eux. Il ressort de cette rencontre que les médecins algériens ont indéniablement acquis un capital de connaissances médicales d?une grande valeur et d?un niveau international, et cela ne peut qu?avoir des incidences positives sur la qualité des diagnostics, des soins et de la prise en charge des malades en Algérie.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)