Algérie - Revue de Presse


50 interpellations en quinze jours

Les services de l?ordre de la commune d?El Khroub intensifient ces derniers temps les opérations d?interpellation d?individus soupçonnés de s?adonner à des activités de banditisme, telles que les vols de portables et bijoux de jeunes filles sans défense. Le nombre alarmant, sans cesse grandissant des victimes de vols souvent accompagnés d?agressions violentes, a poussé les autorités à sévir contre des bandes de malfaiteurs et autres voyous qui activent au niveau de la commune. En effet, le bilan bimensuel présenté par le police d?El Khroub en début de semaine est la preuve la plus palpable sur la recrudescence des actes d?agression et de vols, puisque sur les cinquante interpellations effectuées en quinze jours, plus de la moitié des personnes soupçonnées (24 au total) a été mise en détention provisoire, dont un nombre élevé de récidivistes. Il y a eu aussi le démantèlement de plusieurs bandes de malfaiteurs qui ont à leur actif plusieurs accusations comme blessures volontaires, vols et menaces avec armes blanches. D?ailleurs, de nombreux groupes de ce genre ont été interpellés avec des quantités impressionnantes d?armes blanches (sabres, haches et couteaux, bombes lacrymogènes...) D?autres opérations ont visé aussi les pourvoyeurs de drogues, et les brigades de polices spécialisées à grand renfort de chiens renifleurs ont pu interpeller plusieurs personnes en possession de différentes drogues. A noter aussi que les délinquants spécialisés dans le vol des portables prolifèrent de plus en plus avec un champ d?action élargi et qui cible le plus souvent les femmes aux heures matinales. Nous apprenons aussi que les services de police de la commune d?El Khroub ont mis la main sur un bandit notoire, le dénommé Fethi, auteur de nombreuses infractions et délits. Ce dernier devait être présenté hier matin au procureur de la République.La nouvelle de son arrestation a soulagé un bon nombre de citoyens de la commune.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)