Tindouf - Revue de Presse

2e Journée de formation médicale continue



La wilaya a enregistré 13 décès, et sur 12 056 consultés, 123 dont 9 femmes sont des blessés de la route », a relevé le Dr Messaadi, directeur de l'hôpital mixte de Tindouf, lors d'une communication portant sur l'épidémiologie des accidents de la circulation dans la wilaya durant l'année 2007. Dans cette même intervention, inaugurant la « 2ème Journée de formation médicale continue » organisée samedi sous le thème « les accidents de la circulation », le directeur précisera que le coût médical de ces tragédies a atteint 2 214 000 DA, soit l'équivalent du budget trimestriel d'une maternité. Six autres communications ont été programmées pour cette journée de formation qui, en plus du corps médical visé, a permis à tous les services chargés de la sécurité routière de se rencontrer.« Cela va nous permettre d'établir une coordination entre les différents services en vue d'une meilleure prise en charge des victimes de la circulation », dira un responsable. La fatigue au volant étant la cause principale des accidents enregistrés (43%) au niveau de la wilaya, la journée de formation se veut de sensibilisation mais aussi de recommandations. « Nous demandons aux autorités de faire de la prévention routière une priorité », dira le directeur de l'hôpital qui, auparavant, avait signalé les 5 points noirs causant le plus grand nombre d'accidents : quatre au niveau de la ville (les ronds-points de la Radio, de la CNEP, d'El Wihda et celui des 84 logements) et un extra muros sur le tronçon de la RN 50 reliant Tindouf à Oum El Assel.Le wali, qui a présidé l'ouverture officielle de cette 2ème journée placée sous son patronage, a, de son côté, relevé que le ministère des Transports va, dans les prochains jours, annoncer de nouvelles mesures plus répressives sanctionnant le non-respect du code de la route. Pour rappel, la 1ère journée de formation médicale continue organisée par le même hôpital, il y a quelques mois, a porté sur les infections nosocomiales, infections qu'on peut contracter en milieu hospitalier.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)