Oran - Revue de Presse


172e anniversaire de la moubayaâ

L?Emir Abdelkader sous les feux de la rampe En ce mois de novembre historique, la Moubayaâ (allégeance) de l?Emir Abdelkader fête ses 172 ans. Un anniversaire particulier puisque marqué par plusieurs évènements. A commencer par l?inauguration d?une place et d?une statue emblématique à Mexico, capitale du Mexique, et une exposition, du 16 octobre au 14 novembre derniers, organisée au Château Royal d?Amboise (France), où certains témoignages et certaines pièces présentés étaient inédits. Cette exposition, en plus de rappeler le séjour du père de l?Etat moderne algérien dans la forteresse du Château d?Amboise de novembre 1848 à décembre 1852, relate les conditions de détention et de captivité de l?Emir et de sa suite - près de 80 personnes - à travers des récits, des correspondances et des échos de la presse de l?époque. Autre fait marquant cet anniversaire, un colloque international qui lui sera consacré du 23 au 25 novembre en cours, à Oran, dont le thème est « L?Emir Abdelkader, source d?authenticité, précurseur de modernité ». Et pour annoncer cette rencontre internationale, le Forum d?El Moudjahid a invité, hier, deux responsables de la fondation qui porte le nom de cet illustre personnage de l?histoire d?Algérie : Mohamed Boutaleb, président de la fondation, et M?hamed Ben Redouane, président du conseil scientifique de cette institution, qui profitent de cette occasion pour rappeler le parcours héroïque de l?Emir. Parce que si l?histoire retient de ce grand personnage son nationalisme et sa farouche opposition à la colonisation française, sa dimension d?homme de lettres, de penseur et de soufi est souvent reléguée au second plan. Mais les deux conférenciers laissent l?assistance sur sa faim, aucun débat n?est engagé sur ce sujet pourtant chargé de zones d?ombre et de points d?interrogation. Probablement, les discussions et polémiques sont réservées pour le colloque. Toujours dans le cadre des évènements liés à l?Emir, l?APS a récemment précisé qu?un inventaire du patrimoine de la famille de ce personnage, constitué des sépultures d?une trentaine de ses parents et compagnons, morts à Amboise durant leur captivité, est actuellement en cours de préparation. Ce recensement demandé par la Fondation de l?Emir voit la collaboration de la Fondation Saint Louis et le Château d?Amboise pour « l?identification, la valorisation et la conservation au titre du devoir de mémoire et du respect des défunts », souligne l?agence. La fondation vient de confier une étude à l?expert M. Koraïchi qui aboutira à la présentation d?un projet en cours d?exécution. La réalisation, qui sera dévoilée après finalisation, permettra au grand public de se recueillir sur le passé glorieux de l?Emir et de ses compagnons.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)