Oran - Pêche


1.162 tonnes de poisson exportées en 2005



L’intérêt accordé par le ministère de la Pêche et des Ressources halieutiques pour le développement de l’aquaculture a pu donner ses fruits à travers la hausse sensible des exportations.

 Au niveau local, une quantité de 1.162 tonnes de poisson d’une valeur de 3.329.418 euros a été exportée en 2005 vers les pays de l’Union européenne à partir du port d’Oran. Une quantité en hausse par rapport à l’année 2004, où il a été enregistré une exportation de 1.143,7 tonnes de poisson, tous types confondus. Cette amélioration s’explique, selon le premier responsable du secteur, par le nouveau programme mis en place par le ministère de tutelle, d’une part, et, d’autre part, par l’intérêt accordé par les opérateurs économiques à ce créneau. Ainsi, neuf établissements à Oran sont spécialisés dans l’exportation du poisson, notamment la crevette, indique le directeur de la pêche. D’autre part, si la production annuelle à l’échelle de la wilaya d’Oran avoisine les 8.000 tonnes, sur une production nationale de 110.000 tonnes, l’objectif est de parvenir à une production de 20.000 tonnes sur les 4 ans à venir. Dans ce cadre, les mesures initiées visent à investir dans l’aquaculture afin de préserver les espèces et maîtriser la production, ce qui permet d’assurer un développement soutenu pour les industries de transformation et de conservation.

 Une étude a été confiée à un bureau allemand pour le choix des sites pouvant abriter des activités d’aquaculture, dont l’élevage de la crevette. Un schéma national pour les sites retenus a été élaboré pour l’orientation des opérateurs potentiels. Au niveau local, la mise à niveau de certaines entreprises avec leur affiliation au programme MEDA s’est traduit par une amélioration dans la production. Dans ce cadre, la réparation navale et le développement de l’aquaculture sont deux outils nécessaires. Des dispositions avaient déjà été prises pour la modernisation de la flotte grâce à l’acquisition de nouvelles embarcations par le biais d’aides de l’Etat au profit des jeunes investisseurs. La construction de 20 sardiniers est ainsi prévue.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)