Annaba - A la une

Rechercher sur le site :

Annaba - ACTUALITES

Articles : A la une

Les pêcheurs de Tabarka bloquent leur port Suite à l'arraisonnement d'un bateau tunisien par les gardes-côtes algériens



Les pêcheurs de Tabarka bloquent leur port                                    Suite à l'arraisonnement d'un bateau tunisien par les gardes-côtes algériens

L'arraisonnement, dimanche dernier, d'un bateau tunisien par les gardes-côtes algériens a eu des répercussions à Tabarka (Tunisie), la s'ur jumelle d'El Kala (Tarf), situé de l'autre côté de la frontière.
Les 6 membres d'équipage du navire tunisien, immatriculé à Tabarka, intercepté dans les eaux territoriales algériennes, ont été reconnus coupables de s'être livrés à la récolte de corail, interdite depuis 2002. Mercredi en fin de journée, le tribunal a condamné à 3 ans de prison ferme trois des membres de cet équipage, à 3 ans avec sursis les 3 autres, à une amende de 820 000 DA et à la saisie de l'embarcation et de l'armement. A l'annonce du verdict, de l'autre côté de la frontière, les marins- pêcheurs tunisiens de Tabarka ont entamé un mouvement de protestation et dès jeudi matin ils ont fermé l'accès du port pour amener les autorités tunisiennes à intercéder auprès des autorités algériennes en faveur de l'équipage en prison à El Kala. Ils ont placé des embarcations en travers de la passe et refusent le passage à tout navire quelle que soit sa nationalité et pas spécialement les navires algériens.
Des voiliers américains, qui ont demandé hier à mouiller à Tabarka, ont dû faire demi- tour pour se rendre à Bizerte. Trois bateaux de Annaba, deux d'El Kala et un de Skikda se trouvent actuellement à Tabarka pour des opérations d'entretien (carénage). L'un des patrons, bien connu sur la place d'El Kala-Annaba, nous a contactés vendredi dans la soirée pour démentir formellement la rumeur colportée depuis Skikda - comme curieusement celle du fameux poisson-lièvre mortel qui a sévi à El Kala cet été - sur une prise en otage des bateaux algériens qui auraient également subi les assauts des manifestants. Notre interlocuteur, entouré de ses collègues, nous a assuré que les armateurs algériens vaquent à leurs occupations habituelles en toute liberté dans le port et en ville et qu'ils n'ont eu aucun incident à signaler.
A aucun moment, leurs collègues tunisiens n'ont failli à leur devoir d'hospitalité et leur mouvement de protestation n'est dirigé qu'envers leurs autorités. Les bateaux qui ont fini leur carénage ce week-end préparent leur départ et attendent le dénouement des évènements qui ne saurait tarder ,selon notre source sur place. Les 6 armateurs algériens ont reçu vendredi la visite du vice-consul d'Algérie à El Kef qui est venu s'informer sur leur situation et qui est reparti tout à fait rassuré. Il a également rencontré les pêcheurs tunisiens auxquels il a donné l'engagement de transmettre fidèlement leurs sollicitations aux autorités algériennes.






Vu : 5 fois
Posté Le : 25/09/2011
Posté par : presse-algerie
Ecrit par : Slim Sadki
Source : www.elwatan.com

 

 



      

 
Rechercher sur le site :
Authentifiez vous :

email * :              

Mot de passe * :
Shopping :



Aucun produit n'est disponible





Annonces : A la une



Aucune annonce n'est disponible





Annuaire des entrprises : A la une



Aucune adresse n'est disponible





Photos : A la une

Dernières photos postées :

un cassegnois a AnnabaAnnaba -  Baguette de pain à 25 DA
Publicité
Liens : A la une



Aucun lien n'est disponible





Musiques : A la une



Aucune musique n'est disponible











Votre panier : Fermer