Tlemcen - Ouled Nhar

Rechercher sur le site :

Tlemcen - HISTOIRE

Articles : Ouled Nhar

LA DANSE EL-ALAOUI



LA DANSE EL-ALAOUI

ORIGINE DE LA DANSE EL-ALAOUI

La danse d’ EL-ALAOUI est un acte folklorique très particulier chez les hommes dans cette région puisqu’elle est caractérisée par sa façon bien précise à ce genre de danse populaire .
Ce type de danse folklorique contient une culture civilisée depuis l’existence arabe et qui s’appuie sur des instruments artisanaux.
EL-ALAOUI est formé d’une vingtaine de types d’interprétation qui se diffèrent suivant le rythme. Les plus connues et pratiquées dans la région d’ OULED NEHAR sont : Seghairia- Elmthaleth-Elkefia- Elboussaidia- Elmarzouguia .. ………
EL-ALAOUI a un aspect de guerrier qui exprime des apprêts astreints à la guerre d’une part et d’autre part un délassement du guerrier revenant du combat . On découvre ces indices à travers les mouvements faites par les danseurs et les cris très particuliers poussés par le chef du groupe.
Le chercheur YAZLI BENAAMAR dit à ce propos : « EL-ALAOUI d’ OULED NEHAR dans la région de Sebdou Wilaya de Tlemcen est originaire des ALAOUITES d’une race arabe, descendante des ADARISSAS au Maroc». Ce qui implique que OULED NEHAR sont Les plus créateurs et les plus praticiens d’EL-ALAOUI que d’autres sachant que l’histoire nous renseigne qu’un ménage descendant des ADARISSAS ligné des ALAOUITES est immigré dans les montagnes d’El-amour après le chute de Fès.
La référence spirituelle, politique et historique de la danse d’EL-ALAOUI nous renseigne sur :
• L’origine de ses traits et l’interprétation de ses mouvements et ses rythmes sont différentes par rapport à la danse de loisir.
• L’origine de la tenue d’EL-ALAOUI constituée du turban et du gandoura blanc symbolisent un habit traditionnel arabo-islamique.
• Une gaine d’arme à feu symbolise l’histoire et la politique suite à la situation vécue au paravent par leurs ancêtres.
Dans la région de OULED NEHAR, on trouve un autre genre de danse d’ EL-ALAOUI,
« DARA » est une danse faite en rond ou en cercle ; sa tenue se diffère proportionnellement à la danse d’EL-ALAOUI. Les danseurs portent des burnous et des fusils et finissent leur danse par un coup de feu collectif. Cette danse est caractérisée par son rythme pris du galop des cavaliers en bataille.


LES REGLES DE LA DANSE

Les danseurs se mettent en rang face aux concertistes .Ils dansent d’un air confié en s’appuyant sur des mouvements fondamentaux faites par la tête, les épaules et les pieds d’un procédé très précis.
Le chef du groupe de danseurs est caractérisé par la dextérité, la capacité et la maîtrise des techniques de cette danse.
Les coups de pied sur terre faites par les danseurs sont soumis à plusieurs nomenclatures qui sont la base fondamentale afin d’accomplir cette danse.
- ELBOUNT : signifie un seul coup de pied sur terre.
- ELARICHA : signifie trois coups de pied sur terre (lents).
- ESSEBAISSIA : signifie trois coups de pied sur terre (rapide).
- ECHIBANIA : signifie un coup de pied droit suivit d’un coups de pied gauche, deux coups de pied droit suivit de deux coups de pied gauche, trois coups de pied droit suivit de trois coups de pied gauche, SBAISSIA avec le pied droit suivit d’une autre avec le pied gauche, ARICHA avec le pied droit suivit d’une autre avec le pied gauche. Et ainsi s’achève le dernier spectacle de cette danse.
Dans la région de OULED NEHAR, on trouve un autre genre de danse d’ EL-ALAOUI,
« DARA » est une danse faite en rond ou en cercle ; sa tenue se diffère proportionnellement à la danse d’EL-ALAOUI. Les danseurs portent des burnous et des fusils et finissent leur danse par un coup de feu collectif. Cette danse est caractérisée par son rythme pris du galop des cavaliers en bataille ».


COSTUMES & CHANTS

Costumes :
Le costume est pareil à la langue.. Il porte la marque d'une culture. Nous portons le costume traditionnel de la région de Sebdou avec ses harmonies de couleurs qui donne un éclat certain à nos prestations, ce costume est celui de fête. Notre tenue est particulièrement caractéristique, spécifique, traditionnelle, populaire et représentant une civilisation arobo-islamique. Elle est constituée d'un turban et du gandoura de couleur blanche et une écharpe rouge torsadée qui soutient une gaine d'arme à feu du côté gauche et d'un étui du coran de l'autre côté qui symbolisent le guerrier.

Les instruments : La danse s'appuie sur des instruments artisanaux, la flûte et le BANDIR(une pièce circulaire en bois dont le fond est formé d'une peau tendue ,sur laquelle on tambourine à la main ).

La chanson Folklorique "SAFF " : La chanson du SAFF est considérée comme un aspect folklorique plus célèbre et qui constitue un signe distinctif chez les femmes d'- Ouled Nehar . C'est un chant poétique collectif qui se fait en deux rangs opposés face à face et parallèle mixé d'une danse suivant le rythme du BENDIR ( une pièce circulaire en bois dont le fond est formé d'une peau tendue , sur laquelle on tambourine à la main) le seul instrument employé dans ce chant . Ces femmes se tiennent en deux rangs les une en face des autres , se déplacent les une vers les autres en va et vient en marquant des cadences attrayantes.










Vu : 716 fois
Posté Le : 15/01/2008
Posté par : hichem
Source : www.lalaoui.13.fr

 

 



      

 
Rechercher sur le site :
Authentifiez vous :

email * :              

Mot de passe * :
Shopping :



Aucun produit n'est disponible





Annonces : Ouled Nhar



Aucune annonce n'est disponible





Annuaire des entrprises : Ouled Nhar



Aucune adresse n'est disponible





Photos : Ouled Nhar

Dernières photos postées :

Hadj Salah En'hari Wa3det Sidi Yahia Bensfia, Sidi El Djillali (W. Tlemcen) Septembre 2011Cavaliers des Ouled Nhar, Wa3det Sidi Yahia Bensfia, Sidi El Djillali (W. Tlemcen) Septembre 2011
Cavalier des Ouled N'har Wa3det Sidi Yahia Bensfia, Sidi El Djillali (W. Tlemcen) Septembre 2011Cavalier des Wlad Enhar à Sidi El Jilali
Publicité
Liens : Ouled Nhar

Derniers liens ajoutés :

Musiques : Ouled Nhar



Aucune musique n'est disponible











Votre panier : Fermer